ÉLEVAGE DE LA WALLONIE
 
                      Bouvier des Flandres


 
"Elle ne mourra pas parce qu'elle est la meilleure!"
  J. Chastel
 
 
 Carolle Caron      
 Mont-Tremblant, Qc                     819-425-7737
 

RAISONS POUR LESQUELLES VOUS DEVEZ ACHETER CHEZ UN ÉLEVEUR ET NON DANS LES ANNONCES CLASSÉES
 
Vous êtes propriétaire d'un bouvier et vous aimeriez toiletter votre chien vous-même ?


  Ce DVD peut vous aider à l'apprentissage du toilettage du bouvier.

  Il est vendu au coût de 20$ + les frais de transport.  Si vous désirez votre exemplaire,  veuillez m'envoyer votre commande  à caro@bouvierdesflandresdelawallonie.com





  


   
 
Nos ancêtres..... 
 
 
BIENVENUE SUR LE SITE WEB
  
BOUVIER DES FLANDRES
DE LA WALLONIE
  
 Champions Canadien en obéissance
Mont-Tremblant,
(Québec)
1 hre  de Montréal
 
(819) 425-7737
 
 
 
 
  
L'origine du Bouvier des Flandres
  
  
Le Bouvier des Flandres, comme son nom l'indique, est originaire des Flandres, plaine du Nord-Ouest de l'Europe, ouverte sur la mer du Nord, entre les collines de l'Artois et l'embouchure de l'Escaut, où il n'existe pas de frontières naturelles entre la France et la Belgique. Donc, ces deux pays européens se partagent l'origine de cette race.
  
Le mâtin est la race la plus nommée dans l'histoire de la création du bouvier des Flandres.  On le reconnaissait pour son courage et son aspect effrayant. Tandis que le poil rêche serait, selon certains ouvrages, un croisement avec du lévrier anglais à poils durs et des bâtards, ce qui donna naissance à nos premiers bouviers.
  
Également, d'après des recherches effectuées par M. Justin Chastel, les premiers ancêtres du bouvier des Flandres, qui étaient le bouvier de Roulers, apparurent en 1913.  Tandis que les premiers enregistrements en Belgique furent en 1933.  Et le premier standard Franco-Belge naissait en 1937.
  
Autrefois, les bouviers des Flandres étaient recherchés pour conduire, principalement, les troupeaux de bovins le jour et ils gardaient les fermes la nuit.  On pouvait également s'en servir comme chiens de trait attelés à des charrettes.  Leurs qualités physiques et morales furent du bouvier un gardien apprécié.
  
Malgré toutes les formes que le bouvier des Flandres a pu adopter au  cours des années, il a conservé ses grandes qualités. Le chien doit être typé et court, posséder une ossature et des tendons solides, une musculature développée, des angulations modérées, un poil rêche, dru et crissant; une allure rustique et robuste, sans lourdeur.  Ayant un caractère équilibré, calme et raisonné du « sage-hardi » arrosé d'une intelligence incontestée.
  
AujourdÙhui, il demeure un excellent gardien de la famille, on peut l'apercevoir encore dans certaines fermes, performe dans plusieurs activités sportives canines et finalement il sert aussi de compagnon idéal.
  
  
**** Prendre note que toutes les photos de ce site sont protégées par un © copyright.
 
Aucune reproduction, même partielle ne peut être faite de ce site sans l'autorisation de son auteur.
 

 




 





 
Site Web fabriqué avec l'outil de création de site web rvSitebuilder | Hébergement de site Web par DesMondes.com